Article 1 : Claudio's morning

Collage sans titre.png

·       English below

Nous avons passé la matinée en compagnie de Claudio, un scientifique Néerlandais. Au bout d’une demie heure de marche à travers la réserve, Claudio nous a montré en quoi consistait son travail au sein de l’association CloudBridge.

Il analyse sur un périmètre défini par des médaillons, l’évolution des arbres plantés il y a plusieurs années.

Il mesure la largeur des troncs, la hauteur ainsi que leur exposition au soleil sur une échelle de 1 à 4.

Au cours de notre matinée, nous devions rechercher 14 arbres préalablement identifiés afin que Claudio puisse obtenir une estimation de la croissance de ces derniers dans cette zone où ils se développent naturellement, c’est-à-dire sans l’intervention de l’homme.

Interview de Claudio :

« Lorsque je trouve un arbre, je marche au moins 10 mètres, même 20 mètres si c’est possible. Puis je mesure les degrés d’inclinaison, vous verrez (dans l’appareil de mesure, le clinomètre) une ligne horizontale, avec un œil je regarde à travers le clinomètre puis avec l’autre je regarde mon bâton, c’est un petit peu compliqué mais on s’y fait. C’est la mesure que je nomme A sur mon carnet, B est une autre mesure qui correspond à la hauteur de la canopée. Donc je regarde cela, il faut être placé à une distance minimale de 10 mètres. Si vous appuyez deux fois sur le bouton, le télémètre laser vous donnera la distance qui vous sépare de l’arbre. J’utilise la trigonométrie pour calculer la hauteur de l’arbre, c’est l’objectif de mes mesures. Ensuite le diamètre du tronc avec le bâton, qui porte un marquage de taille standard 1m37 utilisé en Amérique et en Europe comme une hauteur standard. CC est la Classe de la Couronne, l’état de l’arbre, s’il est vivant ou mort, cela peut être 1 (vivant) ou 0 (mort), vous pouvez voir l’arbre juste ici, le plus gros, il doit avoir une CC de 1 (100%) car la couronne est pleinement exposée au soleil, et le plus petit ici doit une CC de 1 car il est dans l’ombre. C’est une estimation, si la couronne est exposée entre 50 et 80% au soleil, je donnerai un 3, si c’est un petit peu plus je donne un 2, et si c’est 100% exposé au soleil je mets 1. Avec ces mesures je peux comparer les arbres de la forêt, et les arbres marqués, on utilise des échantillons d’arbres car nous ne pouvons pas évaluer tous les arbres de la forêt. Ils représentent donc la régénération naturelle des plantes et arbres de la forêt, je peux donc dire comment se comporte la forêt. C’est beaucoup d’hypothèses, il n’y a pas de sciences exactes en recherche. On ne peut fournir de conclusions certaines car nous ne sommes jamais sûrs à 100% de ce que nous trouvons et quelles sont les explications de ce que nous trouvons. Il y a tellement de facteurs qui interagissent, les animaux, l’intervention humaine etc… »

-

We have spent the morning with Claudio, a dutch researcher. After a half-an-hour walk through the natural reserve, Claudio showed us the meaning of his work in Cloudbridge.

He considers, on a defined area, the trees evolution of ones planted a few years ago. The trees are marked by metallic medals containing identification numbers.

He measures the trunks width, the height and the sun exposition evaluating it on a scale between 1 and 4 (1 is the most exposed and 4 is in the shade).

During the morning, we had to find 14 trees pre-identified by Claudio in order to get an estimate of these trees’s growth in the defined area where they are growing up naturally, without any human intervention.
Claudio’s interview :

“When I’ve got a tree I walk about 10m at least or 20m if it's possible. And then I measure the degrees, you will see the horizontal stripe and with one eye I look through the clinometer, with the other eye I look at my stick, it's a little bit tricky but you get use to it. That's one measurement I call A in my book, the other measurements is B that will be the top of the canopy. So I look with the laser range finder, you need to be away from the tree at least 10m, if you press the button 2 times it will give you the distance. I use trigonometry to measure the height, it's the goal to measure the height of the tree. Then the DBH with the stick, this is a standard height of 1m37 used in America and Europe as a standard height. DBH is diameter at breast height. CC is Crown Class, the living state, if the tree is alive or dead, would be 1 (alive) or 0 (dead), you can see the top tree over there the higher one, it would have a CC of 1 because the crown is fully in the sun and a small one like this would have a CC of 4 because its fully in the shade. It's an estimate, if the crown is around between 50 and 80 receiving the sunlight, I will give it a 3, if it's a little bit more I will give it a 2, and then 100% is the biggest one, it's a 1. With those measurements I can compare all the forest and these fix plots, we use fix plots because we cannot measure the whole forest. So they will resemble actually the whole part of the natural regeneration of the plants in the forest so I can give an estimate of how the forest is doing. A lot of estimates, there is no exact sciences in research. You cannot draw hard conclusions cause you are never sure what the cause is of something. There are so many factors interfering like animals, human interference.”

 

Sophie Seiller