Article 10 : Barva's Volcan : Saadita Power interview

1d646371-d868-4db4-b891-f69fe4df099e.JPG

English below :

L’équipe KE’TZAL a eu la chance de travailler avec l’association XTremas pendant une semaine. Au cours de celle-ci, nous avons rencontré Saadita Power, créatrice de cette association.

Passionnée par le sport et l’aventure depuis son plus jeune âge, Saadita a travaillé à différents postes dans les domaines de la biologie et de la conservation des écosystèmes. Elle consacre la majeure partie de son temps à préparer et rédiger des textes de lois. Le reste du temps, elle dirige l’association XTremas et participe à une radio nationale, «Mondo Verde», qui signifie «Green World».

 Saadita a une carrière riche et diversifiée. Avant la naissance de son fils, elle était entraîneur physique spécialisée auprès des personnes handicapées en Caroline du Nord. Elle a également été guide de haute montagne, travaillant pour le tourisme ainsi que dans les domaines du sauvetage en montagne, dans la jungle et dans l’eau. Pendant cette période, Saadita s’interrogeait sur la façon dont elle pouvait oeuvrer au mieux pour l’environnement.  C’est ainsi qu’elle a décidé de débuter une maîtrise en droit de l’environnement au Costa Rica. Elle a ainsi embrassé cette carrière avec la volonté de fournir de nouveaux moyens pour parvenir à protéger l’environnement de son pays. Au cours de notre interview, Saadita n’a cessé de nous répéter que la biodiversité était en danger et ce, même au sein des différents parcs nationaux.

 Les services environnementaux sont des services non consommateurs. Ils ne peuvent pas être achetés ou échangés. La production d'eau, d'air, la pollinisation, la régulation du climat sont des services environnementaux. Ils représentent beaucoup d’argent pour maintenir la biodiversité d’un pays. Il est important de créer des lois pour réglementer et protéger cet ensemble.

Le Costa Rica a de nombreuses lois environnementales et joue un rôle important dans la COP 21.  Saadita discute avec le congrès  pour faire passer des lois en lien avec l'environnement. Depuis 2012, elle a été approchée par plusieurs députés pour parfaire le droit environnemental. Elle a donc participé à la rédaction de différentes lois au Costa Rica et a également aidé à la rédaction de discours et de lois contre la chasse dans son pays.

Le mois dernier, elle a écrit 85% de la loi sur le droit à l'eau potable. Saadita est spécialisée dans l’eau, qui est un élément présent partout dans le pays et qui est très important pour l’énergie, l’agriculture, etc. 

 

Saadita a créé XTremas en 2009 par passion et vocation. Elle a toujours voulu protéger l'environnement et l'association est un autre moyen de le faire. XTremas est un mode de vie, il faut être dur au mal et aimer se trouver dans des lieux reculés et sauvages pour effectuer une mission en tant que bénévole dans l’association. Saadita travaille avec sa sœur aînée Karmen, présidente de l'association.

Ke’tzal members had the chance to work with the association Xtremas during one week. During this time, the team met Saadita Power, creator of this association.

 

Passionate by sport and adventure since a very young age, Saadita Power has different works and roles in the domain of biology and ecosystem conservation. Half of the time, she is making and drafting law. For the rest of her time, she manages her association XTremas and she participates to a national radio, « Mondo Verde », which means « Green World ».

Saadita has a big and various career. Before the birth of her son, she was physical trainer specialized in people with disabilities in North Carolina. She also was guide in mountain, working for tourism and rescue in mountain, jungle and water. During this period, she was asking about how she can do to help the most the environment.

That’s how she decided to begin a master degree in environment law in Costa Rica. She chose to do this career because she was helpful and provide something big for the country. The biodiverstity is in danger, even inside the national parks. Environment services are non consumptive services. They can’t be buy or trade. Production of water, air, polination, climate regulation are environment services. They represent a lot of money to keep biodiversity in a country. It’s important to create laws to regulate and protect all that. Costa Rica has many environmental laws and has a big role in COP 21.

 Saadita discuss with the congress when there is a law in link with the environment. Since 2012, she has been hired by deputees to help studying laws. She participated to the writing of different laws in Costa Rica. She helped in 2012 to write the law and the speeches about the hunting in the country. She wrote 85% of the human right to water law last month. Saadita is specialized in water which is everywhere in the country and very important because it concerns energy, human rights, agriculture etc.

 

Saadita created XTremas in 2009 by passion and vocation. She always wanted to protect environment and the association is another way to do so. XTremas is a way of life, you have to love suffering and be in beautiful places to volunteer or work in the association. Saadita works with Carmen, the president of the association. This strong woman worked with the team Ke’tzal during one week, she’s very good with public relations in the association.

 

Sophie Seiller