Article 5 : Quetzals boxes

WhatsApp Image 2019-04-06 at 21.42.14.jpeg

English below : 

Cloudbridge est une association très impliquée dans la préservation des animaux, et plus particulièrement des quetzals, l’oiseau symbolique du Costa Rica.

Notre équipe a activement participé à la conception et la mise en place de nichoirs artificiels afin de protéger cette espèce menacée.

Pour ce faire, nous avons tout d’abord coupé des rondins de bois dans des arbres morts, ils  serviront de base aux nichoirs. Une fois coupés, nous y avons creusé des trous de trois centimètres de diamètre et six centimètres de profondeur. Ces dimensions ont été calculées sur des nids de pics, que les quetzals agrandissent par la suite pour s’y installer et être ainsi protégés de leurs prédateurs, comme les écureuils ou les toucanets émeraude.  

Une fois les nids constitués, nous avons cherché des arbres stratégiques dans lesquels les quetzals seraient amenés à nicher. Perchés à six mètres de hauteur, nous avons ficelé les nids dans lesquels nous avons ajouté des copeaux de bois afin d’empêcher les toucanets émeraude d’y insérer leurs longs becs.

Cette mission a été extrêmement difficile à réaliser compte tenu des outils mis à notre disposition et des zones accidentées sur lesquelles nous devions transporter les nichoirs avant de les hisser puis de les positionner dans les arbres.

Cloudbridge is an association very concerned by the preservation of animals, especially Quetzals, which are the symbolic bird of the country.

Our team participated to the conception of artificial boxes to protect this threatened species.

To do this, first of all we have cut dead woods as the foundation of the boxes. Then, we have dug a six centimeters hole in each boxe. These dimensions have been calculated on magpie boxes that Quetzals expand themselves to set up originally.

They can protect themselves from the potential predators like Toucanés or squirrels.

Once the boxes have been done, we went to the forest to identify the best spots in which Quetzals could roost in. Perched on a six meters wood, we have fixed the boxes and added some wood chips to avoid predators get their beack into it. It was a very difficult mission because of tools and of the restricted areas.

Sophie Seiller